County Wicklow, Glendalough, montagnes and co. !

Facebooktwittergoogle_plusFacebooktwittergoogle_plus

Le comté de Wicklow est un des comté mitoyen de celui de Dublin, au sud de la ville. Il regorge de paysages incroyables, des lacs au montagnes, de la mer à la forêt. La location de voiture en Irlande étant très chère et compliquée, si vous n’êtes pas véhiculé vous devrez trouver une autre solution pour découvrir ce comté. Pour ma part, j’ai choisi un tour organisé par l’organisme Gray Lines qui propose des sorties à la journée pour moins de trente euros. Je vous laisse découvrir le parcours que le car nous fait faire…

  • Cimetière allemand à Glencree 

La première étape de la journée, même si son existence était sûrement liée à un besoin de faire une pause toilettes-scones-thé, les trentes minutes passées dans ce petit coin de verdure très paisible est un bon moyen de commencer la journée. Installé le long d’une petite rivière le long de laquelle on peut marcher un peu, le cimetière a une forme impressionnante, et est je trouve très émouvant par sa petite taille.

 

  • Le pont du film “PS: I love you”

Après plusieurs kilomètres d’une route de montagne sinueuse au beau milieu du parc naturel de Wicklow, on s’arrête sur le bas côté pour une rapide pause photo devant le pont qui a servi au tournage du film “PS : I love you”. En plus d’une occasion pour les fans, la vue depuis le pont est absolument magnifique, même si à cette période de l’année les fleurs ne sont pas au rendez-vous !

 

  • Guinness lake

Quelques minutes plus tard, le car se gare à nouveau sur le bas côté pour nous laisser admirer la vue, en haut d’une montagne surplombant le fameux “lac Guinness“. Il est assez facile de comprendre d’où il tire son nom lorsqu’on voit le contraste entre les eaux noires et la plage de sable blanc. Un peu plus bas, une toute petite tache blanche attire mon attention : le guide nous dit qu’il s’agit d’une maison ayant appartenu à la famille Guinness qui est désormais en vente pour la modique somme de 28 millions d’euros, après avoir été loué à diverses célébrités comme les Rolling Stones !

 

  • Glendalough, ruines monastiques et lacs 

Il faut reprendre la route pour environ une heure avant d’atteindre Glendalough, point de départ pour environ 2h de ballade le long des lacs. Le car s’arrête juste à côté de ruines monastiques très belles et nous permet d’aller les découvrir avant d’emprunter un petit chemin qui longe les deux lacs.

Le nom Glendalough vient du fait qu’il y a deux lacs, très proches l’un de l’autre, à côté de la ville. Le chemin permet de faire le tour du “lower lake” et se termine à la pointe du “upper lake” d’où la vue est impressionnante. Si vous avez votre propre voiture, n’hésitez pas à rester davantage pour emprunter un des multiples chemins de randonnées qui partent de là.

Le tour se termine par une pause déjeuner tardive (vers 15h) dans un pub dans le village d’Avoca, mais je conseille personnellement d’acheter un pique-nique et de le manger devant le lac !

Maïa Lazare

Etudiante en littérature à Paris-Sorbonne et cette année en Erasmus à Trinity College, Dublin, je me passionne pour l'écriture dont j'espère pouvoir faire un jour mon métier. Même si je me spécialise davantage dans les écrits de fiction (romans, nouvelles), j'apprécie tout particulièrement l'idée de lier cette passion à celle des voyages et des découvertes. Ecrire des articles sur ce blog me permet de partager mes expériences avec des personnes curieuses, ouvertes d'esprits et en quête de nouvelles aventures, et cela rend l'écriture encore plus spéciale ! Merci à vous tous, sans qui mon travail n'existerait pas !

Maïa Lazare

Maïa Lazare

Etudiante en littérature à Paris-Sorbonne et cette année en Erasmus à Trinity College, Dublin, je me passionne pour l'écriture dont j'espère pouvoir faire un jour mon métier. Même si je me spécialise davantage dans les écrits de fiction (romans, nouvelles), j'apprécie tout particulièrement l'idée de lier cette passion à celle des voyages et des découvertes. Ecrire des articles sur ce blog me permet de partager mes expériences avec des personnes curieuses, ouvertes d'esprits et en quête de nouvelles aventures, et cela rend l'écriture encore plus spéciale ! Merci à vous tous, sans qui mon travail n'existerait pas ! 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *