« Du ring of Kerry et de quoi boire trois jours et deux nuits ! »

Facebooktwittergoogle_plusFacebooktwittergoogle_plus

DSC02916

Michel Sardou a donné envie à des milliers de Français expatriés en Irlande de découvrir le pays. En effet dans sa chanson « les lacs du Connemara » il nous parle de nombreuses contrées Irlandaises et bien entendu du fameux Ring Of Kerry.

Le ring of Kerry (appelé anneau de Kerry dans la langue de Molière) c’est une route touristique de 170km de long située dans la péninsule d’Iveragh au sud-ouest de l’Irlande. La porte d’entrée de cet endroit magique est la ville de Killarney. Cette ville est un passage obligé avant de s’aventurer dans le fameux « ring ». Pour la rejoindre depuis Dublin, comptez à peu près 3h30 de voiture.

C’est d’ailleurs là que se situe le prochain point, évitez de visiter le ring of Kerry en bus si vous en avez l’occasion, fuyez les Paddy Wagon et autres prestataires et louez une voiture afin de partir vous même à l’aventure. C’est ce que j’ai décidé de faire avec mes parents et croyez moi, je ne l’ai pas regretté une seule seconde. Mais revenons-en à ce qui nous intéresse le plus aujourd’hui : le ring of Kerry.

Le tour s’effectue en un peu moins de 3h en voiture en comptant quelques arrêts, mais si vous souhaitez réellement partir à la découverte de la nature comptez bien un week-end au minimum.

Ce lieu indescriptible qui se situe entre mer et montagne à l’extrême Sud-Ouest de l’île Emeraude vous ravira par sa diversité de paysages. Il n’est pas rare sur la route de passer d’un paysage méditerranéen à un paysage volcanique ou désertique en moins de cinq minutes. Et c’est bien cela qui fait le charme du lieu, l’inattendu et l’on peut aisément affirmer que l’inattendu se succède au fil du voyage. Pour ce qui est de la nature, j’espère que vous aimez les moutons, parce que si c’est le cas vous allez être servis !

Les petits villages tous plus charmants et typiques les uns des autres se marient parfaitement avec ce paysage extraordinaire, bien que parfois leur nom peut laisser à désirer : Petite pensée à Waterville, on se demande comment les habitants de cette ville ont eu cette idée de nom.

Enfin mon dernier conseil serait de rester très prudent sur la route pour deux raisons : la première est que celle-ci (la Wild Atlantic Way) se situe souvent très proche du bord des falaises et donc d’un précipice de 50m vous emmenant directement dans l’océan, et le deuxième de faire toujours attention aux virages et à votre allure car aussi bizarre que cela puisse paraître cette route est limitée à 100 km/h et en plus de cela les virages en S ou la visibilité et impossible sont très nombreux. Il faudra donc user de votre klaxon, mais modérément.

Après le Ring of Kerry, Sardou me dit d’aller dans le Connemara dans sa chanson et j’apprécie fortement l’idée !

Voici un top de mes meilleures photos !

DSC02944 DSC02958 DSC03002 DSC02913 DSC02928 DSC02903 DSC02890 DSC02835

W.

Nous vous recommandons :

Français Dublin

Français Dublin est le profil relié aux anciens rédacteurs du site : Morgane, Benjamin, Patrick… beaucoup de rédacteurs sont passés par ce site et y ont laissé leur marque !

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *