Jameson versus Teeling

Facebooktwittergoogle_plusFacebooktwittergoogle_plus

Bonjour à toutes et à tous,

Lorsque l’on parle de l’Irlande, on pense souvent à ses bières mais un peu moins à ses whiskys.

Pour rappel, le terme “whiskey” est plutôt utilisé pour désigner les productions irlandaises, “scotch” pour les productions écossaises et “bourbon” pour celles américaines. En français, on utilise aussi “whisky” pour parler de la boisson en général.

Il y a quelques temps je n’aimais pas le whisky car je n’en avais jamais goûté de bonne qualité. Par la suite, j’ai pu tester des plus hauts de gamme et j’ai été agréablement surprise par les saveurs.

Sur l’île d’Émeraude, on compte une vingtaine de distilleries dont une des plus anciennes du monde,  Bushmills, qui se situe en Irlande du nord. Je vais cibler sur Jameson et Teeling puisque ce sont les deux seules que j’ai visitées.

Toutes les deux se situent à Dublin, néanmoins la production pour Jameson se fait à Midleton dans le comté de Cork. L’histoire de Teeling est compliquée car la production existerait depuis 1782, mais la distillerie à Dublin n’est ouverte que depuis mars 2015.

Je vous propose de faire un comparatif entre les deux, sur la visite et le rapport qualité prix.

1.La visite

On commence avec Jameson avec une attente de quelques minutes dans une pièce qui retrace l’histoire de la marque. De l’endroit, on a aussi une vue en hauteur, sur le bar et le plafond composé d’énormes tuyaux. Ensuite, direction une pièce sphérique où pendant 15 minutes, un guide nous raconte l’histoire de la famille Jameson à l’aide d’un tableau de contrôle qui permet d’avoir un effet visuel et sonore dans toute la pièce. On poursuit sur une seconde pièce dans laquelle sont présentées les différentes étapes de maturation du whiskey. Là encore, l’activité est moderne puisqu’elle est guidée par des panneaux interactifs qui expliquent notamment la “part des anges” (pourcentage d’évaporation du liquide au fil des années). On peut également sentir le breuvage, à différentes étapes de production. Pour terminer la visite, retour dans la pièce sphérique où vous pourrez déguster un whiskey, un scotch et un bourbon.

Pour Teeling, l’architecture est complètement moderne avec des couleurs sombres. Là aussi une grande salle est dédiée à l’histoire de la marque. La visite commence dans une petite pièce, où un film d’environ 5 minutes est projeté sur un écran pour présenter l’histoire de la marque. Direction ensuite la salle de production, plutôt petite, avec différentes cuves de maturation. La troisième et dernière salle de la visite est quant-à-elle dédiée  à la présentation et la senteur du whiskey, à ses différentes étapes.

 

2.Le rapport qualité prix

Pour Jameson, comptez environ 20€ pour une visite d’environ une heure qui va comprendre la dégustation des 3 whiskys + un verre offert au bar. Hormis l’absence de l’usine de production – car elle ne se trouve pas à Dublin – je trouve que le prix est justifié.

Pour Teeling, nous avons pris la formule à 20€ qui permet une dégustation de 3 whiskys de la maison, à 3 stades différents de maturation. Je précise que le premier stade n’a a aucun intérêt gustatif et ne peut pas être appelé officiellement whisky car il a moins de 3 ans. Je trouve que le prix est excessif car la visite n’a même pas durée 45 minutes et ne comprend pas un verre offert. Les explications n’étaient pas claires, j’ai eu le sentiment qu’il fallait aller vite car c’était la dernière visite de la journée.

Vous l’aurez compris, au niveau qualitatif et professionnel j’ai une large préférence pour la maison Jameson. Cependant, en terme de goût j’ai préféré le whiskey le plus populaire de Teeling, comparé au Jameson de la même gamme de prix (environ 40€ la bouteille).

J’espère que cet article vous a intéressé et je vous dis à la semaine prochaine !

 

 

 

Diplômée d'un Master RH et travaillant dans le recrutement, j'habite depuis août 2017 à Dublin avec mon compagnon. Comme beaucoup, j'avais envie d'améliorer mon anglais mais également de découvrir une nouvelle façon de vivre. À travers mes articles, je souhaite vous faire découvrir mes voyages en Irlande et pourquoi pas d'autres thématiques, en fonction de mes inspirations et de mes envies. Les photos publiées sont quant à elles toutes prises avec mon téléphone, sans effets ni filtres car je tiens à l'authenticité des paysages.

Déborah Salaün

Diplômée d'un Master RH et travaillant dans le recrutement, j'habite depuis août 2017 à Dublin avec mon compagnon. Comme beaucoup, j'avais envie d'améliorer mon anglais mais également de découvrir une nouvelle façon de vivre. À travers mes articles, je souhaite vous faire découvrir mes voyages en Irlande et pourquoi pas d'autres thématiques, en fonction de mes inspirations et de mes envies. Les photos publiées sont quant à elles toutes prises avec mon téléphone, sans effets ni filtres car je tiens à l'authenticité des paysages. 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *