Ouvrir un compte bancaire à Dublin

Facebooktwittergoogle_plusFacebooktwittergoogle_plus

Ouvrir un compte bancaire à Dublin

Si garder son compte bancaire français peut s’avérer une bonne idée pour des expatriations de courte durée (séjour Erasmus, stage etc…), un compte bancaire local sera indispensable si vous restez plus longtemps. Rien de très compliqué, mais comme pour tout à Dublin, il faut arriver bien préparé !

  • Pourquoi un compte bancaire irlandais ?

Si vous souhaitez avoir un emploi autre qu’un job étudiant ou qu’un petit boulot rémunéré au noir, les employeurs ne vous verseront votre salaire que sur un compte local. De plus, pour souscrire des abonnements téléphoniques, internet, d’électricité, de gaz etc… les fournisseurs n’accepteront pas (ou s’ils acceptent, il s’agit davantage d’exceptions) d’utiliser un compte français. De plus, il est rare de trouver des banques françaises qui ne taxent pas sur les retraits notamment dans des banques qui ne sont pas du même groupe qu’elles (à ce jour et à ma connaissance, seules les offres étudiantes et la BNP offrent des retraits gratuits quelque soit la banque).

  • Comment l’ouvrir ?

Quelle que soit la banque, il vous sera demandé les mêmes documents :

– Pièce d’identité (carte d’identité européenne, passeport ou permis de conduire irlandais)

– PPS number (voir ici l’article expliquant comment s’en procurer un)

– un contrat de travail OU une lettre de recommandation de votre employeur OU une lettre de votre université attestant de votre statut d’étudiant.

– un justificatif de domicile : comme en France, cela peut être un bail, une facture d’électricité, internet, de téléphone … L’important étant que votre nom apparaisse sur le document.

  • Où l’ouvrir et quel type de compte ouvrir ?

Selon vos besoins, votre situation et les offres du moments vous pourrez vous adresser à l’une de ces quatre banques (les plus grandes en Irlande même s’il en existe d’autres) :

Bank of Ireland, AIB, Permanent TSB, Ulster Bank.

Ouvrir un compte bancaire à Dublin

L’important est de regarder où se situent les agences et distributeurs de ces banques par rapport à votre lieu d’habitation, de travail ou d’étude, les banques facturant souvent comme en France, les retraits dans d’autres banques.

Deux principaux types de comptes existent, comme en France :

Le compte d’épargne : vous permet de retirer de l’argent mais jamais plus que ce que vous avez sur le compte, et il est impossible de mettre en place des paiements automatiques.

–  Le compte courant : permet de faire des virements et de tomber dans le négatif selon le plafond que votre banque aura fixé.

 

  • A quels frais s’attendre ? 

Cela varie énormément d’une banque à une autre, et des offres dont vous pouvez bénéficier. Dans la plupart des cas, le compte d’épargne est gratuit, et les frais, comme en France, sont liés à la possession d’une carte de débit/crédit. Vous n’obtiendrez d’ailleurs la dernière qu’après que la banque ait vérifié que vos fonds soient suffisants. Attention, certaines banques, comme cela a été (et peut être est encore) le cas de la Bank of Ireland, prélèvent automatiquement des frais pour chaque mouvement d’argent sur le compte.

Conclusion : aucune banque n’est meilleure qu’une autre, mais certaines peuvent mieux convenir à vos besoins. Il vous faudra donc faire une étude de marché !

Maïa Lazare

Etudiante en littérature à Paris-Sorbonne et cette année en Erasmus à Trinity College, Dublin, je me passionne pour l'écriture dont j'espère pouvoir faire un jour mon métier. Même si je me spécialise davantage dans les écrits de fiction (romans, nouvelles), j'apprécie tout particulièrement l'idée de lier cette passion à celle des voyages et des découvertes. Ecrire des articles sur ce blog me permet de partager mes expériences avec des personnes curieuses, ouvertes d'esprits et en quête de nouvelles aventures, et cela rend l'écriture encore plus spéciale ! Merci à vous tous, sans qui mon travail n'existerait pas !

Maïa Lazare

Maïa Lazare

Etudiante en littérature à Paris-Sorbonne et cette année en Erasmus à Trinity College, Dublin, je me passionne pour l'écriture dont j'espère pouvoir faire un jour mon métier. Même si je me spécialise davantage dans les écrits de fiction (romans, nouvelles), j'apprécie tout particulièrement l'idée de lier cette passion à celle des voyages et des découvertes. Ecrire des articles sur ce blog me permet de partager mes expériences avec des personnes curieuses, ouvertes d'esprits et en quête de nouvelles aventures, et cela rend l'écriture encore plus spéciale ! Merci à vous tous, sans qui mon travail n'existerait pas ! 

Tags:

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *