Trouver un logement à Dublin : un guide pour vous sortir de l’auberge !

Facebooktwittergoogle_plusFacebooktwittergoogle_plus

Le marché immobilier irlandais, et en particulier Dublinois, est relativement démentiel. Comme il n’y a pas vraiment de lois comme en France sur la surface minimale, le loyer maximal ou la sous location, et que la demande est largement supérieure à l’offre, les propriétaires sont rois, les logements rares, et les loyers extrêmement élevés. Les locataires, eux, doivent s’adapter, et se débrouiller d’une recherche qui peut très vite tourner au cauchemar. Voici quelques conseils, idées et bon plans pour que vous trouviez au plus vite, en évitant arnaques, taudis et propriétaires abusifs.

  • Que chercher ? 

Selon votre situation, vous ne vous dirigerez pas vers les mêmes conditions d’hébergements, mais les critères que vous vous fixerez pour la recherche seront sans aucun doute très différents de ceux que vous pourriez avoir en France. De manière générale, les recherches sont divisées en trois catégories :

  1. Une colocation (house share/flat share)
  2. Une chambre en famille
  3. Un logement entier

Sachez que les étudiants ne sont pas du tout les seuls à choisir une colocation: même les jeunes actifs, couples, et parents avec un enfant finissent par le faire, compte tenu des loyers pratiqués dans les appartements ou les maisons loués “entiers” (comptez plus de 1000 euros par mois sans charge, dans des quartiers relativement loin du centre).

Les loyers pour une chambre en colocation peuvent aller de 500 euros environ (dans les quartiers éloignés du centre ville) à plus de 1000 euros (dans le city center).

Les annonces pour les colocations peuvent aussi inclure celles pour des chambres partagées au sein d’une colocation : vous partagerez ainsi la chambre avec une autre personne, faisant chuter les loyers aux environs de 300-400 euros par mois, même pour des quartiers relativement centraux.

Les chambres en famille peuvent, surtout pour les étudiants, être une bonne alternative à une colocation car les repas sont souvent compris dans le loyer, mais les familles habitent souvent loin du centre ville.

  • Où chercher ?

Dublin est une ville où les arnaques immobilières sont très nombreuses. Ne cherchez donc pas à trouver un logement avant d’arriver, car beaucoup vont vous demander de payer en ligne pour “sécuriser” votre place, et à l’arrivée, le logement n’existera pas. Une fois sur place, voici quelques sites et endroits où chercher :

  1. Daft.ie : l’équivalent local de seloger, les annonces sont aussi bien celles de particuliers que d’agences (qui vous demanderont des frais, comme en France), et c’est le site sur lequel vous trouverez la majorité des annonces de logement Dublinois, toutes catégories confondues. Vous pouvez configurer des alertes mail vous prévenant de la mise en ligne d’annonces de logements convenant à vos critères définis sur le site.
  2. Rent.ie : un cousin de Daft.ie, vous retrouverez souvent les mêmes annonces mais cela vaut le coup de contacter la personne ayant posté l’annonce sur les deux site, parfois la messagerie de l’un est davantage consultée que l’autre.
  3. Eazycity : un site spécialement pour les étudiants, les Erasmus, ou les stagiaires cherchant à se loger pour une durée relativement courte (de quelques semaines à quelques mois). Tous types d’hébergements sont proposés, ainsi que des offres comme celle de travailler “Au Pair”.
  4. Les différents groupes Facebook : qu’ils soient spécialisés en recherche de logements, de colocataires ou simplement des groupes d’expatriés (comme l’incontournables “Français expatriés à Dublin”). Ils regorgent de petites annonces et fonctionnent beaucoup avec le bouche à oreille, une des clés principales du fonctionnement Dublinois. Quelques noms de groupes spécialisés dans les logements : “Dublin – Rent, Let, House Hunting – Rooms, Houses, Flats, Apartments”, Dublin team-up group to find accommodation”,Dublin Rooms, Flats & Roommates by Sroomm“…
  5. Des agences immobilières : à privilégier si vous cherchez des logements entiers car elles ne proposent presque pas de chambres privées ou partagées. Attention, les frais sont parfois assez effrayants….
Trouver un logement à Dublin

Une carte des quartiers de Dublin selon leur code postal, numéro qui est donné dans toutes les annonces de logements. Sachez donc quel(s) numéro(s) vous intéresse(nt) !

  • Comment chercher ?

  1. Soyez le premier/la première à répondre à l’annonce : beaucoup fonctionnent avec le principe du premier arrivé premier servi, notamment pour accepter de faire des visites.
  2. Envoyez un mail ou message détaillé sur votre situation, vos goûts, votre personnalité, tout ce qui permettra que votre profil soit davantage retenu qu’un autre ! N’oubliez pas votre numéro de téléphone et mail, ainsi que vos précédentes expériences de logements partagés.
  3. N’abandonnez pas si vous n’avez pas de réponse : chaque annonceur reçoit des centaines de mails, ne vous étonnez pas si le vôtre fini noyé parmi les autres. Relancez les personnes de temps en temps, de manière à ce que votre nom finisse par revenir fréquemment dans la boite mail.
  4. Cumulez un maximum de visites, vous ne savez jamais si vous serez accepté par le propriétaire ou les locataires, ou si vous trouverez le logement à votre goût.
  5. Amenez avec vous systématiquement les documents listés ci-dessous (rubrique Dossier à constituer) et ayez sur vous l’équivalent de deux mois de loyer pour pouvoir être la première personne à payer et donc à obtenir la chambre/logement.
  6. Considérez-vous à un entretien d’embauche où le job à décrocher nécessite de la bonne humeur, du sérieux et une bonne adaptation ! La sélection est rude, les critères, souvent flous, alors faites-vous remarquer !
  • Dossier à constituer 

La plupart des propriétaires, colocataires, ou personnes avec lesquels vous serez en contact pour la visite vous demanderont des documents que je conseille d’avoir avec vous, photocopiés et prêts à être donnés pour montrer votre organisation !

  1. Autant de lettres de “références” que possible : il s’agit de lettres de recommandations de votre ancien propriétaire, patron, ou toute personne ayant eu une expérience professionnelle ou immobilière avec vous. Elles seront les garantes de votre “bonne conduite” en tant que personne et que locataire.
  2. Un document certifiant votre embauche (contrat d’embauche, lettre de votre patron) ou votre statut d’étudiant à Dublin (certificat de scolarité ou équivalent).
  3. Tout autre document qui vous parait intéressant à donner : votre profil airbnb avec des commentaires élogieux d’hôtes vous ayant hébergés, une présentation personnelle avec une photo pour mieux se souvenir de vous, des documents bancaires prouvant votre solvabilité… Tout peut être bon à prendre, tant que c’est en votre faveur !

 

Nous vous recommandons :

Maïa Lazare

Etudiante en littérature à Paris-Sorbonne et cette année en Erasmus à Trinity College, Dublin, je me passionne pour l'écriture dont j'espère pouvoir faire un jour mon métier. Même si je me spécialise davantage dans les écrits de fiction (romans, nouvelles), j'apprécie tout particulièrement l'idée de lier cette passion à celle des voyages et des découvertes. Ecrire des articles sur ce blog me permet de partager mes expériences avec des personnes curieuses, ouvertes d'esprits et en quête de nouvelles aventures, et cela rend l'écriture encore plus spéciale ! Merci à vous tous, sans qui mon travail n'existerait pas !

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *