Visite de Dunmore Cave

Facebooktwittergoogle_plusFacebooktwittergoogle_plus

Bonjour la compagnie,

Rendez-vous aujourd’hui à Dunmore Cave, grotte classée au National Monument depuis 1944 qui se situe à 10 km de Killkenny. Idéale à visiter le temps d’un week-end, le tarif est de 5€ pour un adulte.

Il vaut mieux réserver en avance (le jour même suffit) car il n’y a que des visites guidées, d’environ 1h.

On commence par un documentaire qui présente les différentes fouilles archéologiques, puis départ pour la grotte, en bas du bâtiment.

700 marches mènent au cœur de Dunmore Cave. Le réseau est composé de plusieurs galeries mais seules 3 salles sont accessibles au public.

La visite se fait intégralement en anglais, mais notre Guide était très compréhensible et n’hésitait pas à répondre aux différentes questions.

La Grotte est très agréable car elle est formée de stalactites et de stalagmitiques, notamment la Market Cross qui fait 5,8 m de hauteur. Il y a aussi de la végétation, en particulier des mousses qui ont pu pousser grâce au système d’éclairage installé sur le site. La température est la même toute l’année et se situe aux alentours de 10 degrés.

Tout au long de la visite, la guide nous a expliqué la formation des roches, l’impressionnant travail de fouille et d’aménagement pour accueillir le public et enfin une histoire tragique remontant à l’époque des vikings.

Sur ce dernier point, les recherches ont permis de découvrir des restes humains et des objets du quotidien en argent et en bronze.

L’hypothèse la plus probable – car il n’y a eu aucune validation scientifique – serait un massacre de la population locale par les vikings en 928.

Les habitants aux alentours de la grotte s’y seraient cachés pour échapper au raid des vikings, connus pour leurs pillages agressifs.

De nombreux squelettes de femmes et d’enfants ont ainsi été découverts et les analyses supposent une mort pas asphyxie.

Cette histoire a deux fins alternatives. Pour certains, les vikings auraient poursuivi les habitants jusqu’à la grotte et auraient enfumé celle-ci pour les obliger à sortir. Une autre théorie explique que les villageois utilisaient des torches pour se déplacer et vivre dans la grotte. Le renouvellement de l’air n’étant pas suffisant, le monoxyde de carbone se serait cumulé, entraînant la mort par asphyxie de ceux qui essayaient d’échapper à un destin tragique.

Pour plus d’ informations pratiques c’est ici.

J’espère que cet article vous a plu et je vous dis à la semaine prochaine pour découvrir Tollymore Forest Park !

Diplômée d'un Master RH et travaillant dans le recrutement, j'habite depuis août 2017 à Dublin avec mon compagnon. Comme beaucoup, j'avais envie d'améliorer mon anglais mais également de découvrir une nouvelle façon de vivre. À travers mes articles, je souhaite vous faire découvrir mes voyages en Irlande et pourquoi pas d'autres thématiques, en fonction de mes inspirations et de mes envies. Les photos publiées sont quant à elles toutes prises avec mon téléphone, sans effets ni filtres car je tiens à l'authenticité des paysages.

Déborah Salaün

Diplômée d'un Master RH et travaillant dans le recrutement, j'habite depuis août 2017 à Dublin avec mon compagnon. Comme beaucoup, j'avais envie d'améliorer mon anglais mais également de découvrir une nouvelle façon de vivre. À travers mes articles, je souhaite vous faire découvrir mes voyages en Irlande et pourquoi pas d'autres thématiques, en fonction de mes inspirations et de mes envies. Les photos publiées sont quant à elles toutes prises avec mon téléphone, sans effets ni filtres car je tiens à l'authenticité des paysages. 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *