Testée pour vous : une visite de Dublin à pieds

Facebooktwittergoogle_plusFacebooktwittergoogle_plus

Par un matin ensoleillé je me suis décidée à faire une visite guidée de la ville, la motivation de mon dimanche matin… On m’avait parlé de l’organisme New Europe qui propose des visites à pieds gratuites. Bon on se dit que c’est gratuit donc au pire on a rien perdu et ça nous fera toujours une balade.

Du coup je me suis inscrite sur internet (en fin de compte c’est loin d’être nécessaire et vous pouvez y aller comme ça, l’attente n’en sera pas plus longue à l’arrivée…). Il y a deux visites par jour, une à 11h et la seconde à 14h. On ne sait jamais, vérifiez sur leur site quand même qu’une visite soit bien programmée quand vous avez prévu d’y aller.

Arrivez 10 à 15 minutes à l’avance le temps que les groupes soient formés. J’étais étonnée du nombre de personnes et aussi qu’on n’ait été que deux Français sur un groupe de plus de 25 personnes (Américains, Allemands, Taiwanais… bref plein d’origines différentes). 4 groupes différents ont été faits, 2 visites en espagnol et deux en anglais. Il n’y a pas de visite en français.

visite Dublin

Du coup il y a plusieurs guides mais je ne doute pas que tous soient chouettes. Perso, j’ai fait ce petit tour avec Ciaran. Très sympa et Dublinois d’origine donc il a pas mal de petites anecdotes à raconter sur la ville. C’est d’ailleurs ce qu’il nous a expliqué dès le début de la visite : il ne fait pas de visite avec de l’Histoire pure dont on ne se souviendra pas. Durant les trois heures de visite (quand même !) on s’est arrêtés à pas mal d’endroits et avons appris des petites histoires qu’on n’aurait jamais pu entendre lors d’une visite en bus avec des écouteurs. On est rentrés dans aucun lieu mais ça nous a donné une bonne idée de ce qu’on avait envie de voir plus en détails et qu’on n’avait pas encore visité avant.

J’ai vraiment adoré cette visite et je la recommanderais sans souci si on me le demandait. A la fin de la visite on était libres de donner ce qu’on voulait à Ciaran. Il est aussi resté un peu plus longtemps pour répondre à des questions pratiques (ou non) sur la ville, ses alentours, les bons plans et les meilleurs moyens de se rendre dans les endroits qu’on a envie de visiter.

 

Cet organisme est présent dans plusieurs villes du monde mais surtout en Europe. Ils proposent des tours plus spécifiques et payants aussi. Par exemple à Dublin, il y a entre autres, le « Famine Tour » pour ceux que ça intéresserait.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *