4 astuces quand on part visiter Powerscourt

Facebooktwittergoogle_plusFacebooktwittergoogle_plus

Que vous soyez plutôt boutique ou rando, vous trouverez votre bonheur au domaine de Powerscourt. Situé au sud de Dublin, dans le comté de Wicklow, le « Jardin de l’Irlande » jouit d’une magnifique vue sur le mont Sugar Loaf.

Crédit photo : Claire Dargaud, Vue sur le mont Sugar Loaf depuis Powerscourt

Crédit photo : Claire Dargaud,
Vue sur le mont Sugar Loaf depuis Powerscourt

Ce monument historique fait la fierté des Irlandais. En effet, les extérieurs s’étendent sur 19 hectares de jardins fleuris et vous pouvez admirer à 6 km de là la plus haute cascade d’Irlande. L’intérieur du bâtiment, quant à lui, a été entièrement investi par des boutiques. Les 68 pièces de la propriété laissent désormais place à une salle de balle à privatiser, une boutique Avoca, un Avoca Terrace Café et un magasin d’aménagement d’intérieur.

Afin de profiter au mieux de votre journée au domaine de Powerscourt, voici 4 petites astuces.

Crédit photo : Claire Dargaud, Powerscourt et ses jardins italiens

Crédit photo : Claire Dargaud,
Powerscourt et ses jardins italiens

1. Bien préparer son trajet

Le domaine de Powerscourt se situe près du village d’Enniskerry. En transport en commun, vous pouvez prendre le bus n°44 de O’Connell Street (ou St Stephen’s Green, Dublin) à Enniskerry, ou bien le bus n°185 de Bray à Powerscourt/Enniskerry. Cependant, une fois arrivé à Enniskerry, il faut compter 30 minutes de marche (en montée) pour atteindre le château. Si vous souhaitez économiser vos batteries, je vous conseille de prendre le DART de Dublin à Bray (45 minutes), puis le taxi jusqu’au domaine. Vous en aurez pour 10€, mais serez sûr d’arriver à bon port en seulement 15 minutes.

Crédit photo : Claire Dargaud, Le lac Triton

Crédit photo : Claire Dargaud,
Le lac Triton

2. Venir à la saison des fleurs

Si Powerscourt est ouvert au public toute l’année, il est préférable de venir entre les mois de mai et d’août. Les jardins de Powerscourt, et notamment celui à droite du château, sont très fleuris durant cette période. Roses, tulipes, il y a de quoi en voir de toutes les couleurs !

Crédit photo : Claire Dargaud, Le "Walled Garden"

Crédit photo : Claire Dargaud,
Le “Walled Garden”

3. Prendre un audioguide

L’intérieur du monument n’étant pas d’époque, il n’y a pas de visite guidée pour nous expliquer l’histoire du domaine. Toutefois, il est possible d’emprunter un audioguide gratuitement. On vous racontera notamment les coutumes des familles qui y ont habité et les différentes étapes de la (re)construction du bâtiment et des différents jardins.

Crédit photo : Claire Dargaud, Bamberg Gate

Crédit photo : Claire Dargaud,
Bamberg Gate

4. Visiter Tara’s Palace

Situé au dernier étage du monument, Tara’s Palace est un petit musée tenu par une association caritative au profit des enfants d’Irlande. Pour 5€ l’entrée, vous découvrirez Powerscourt à l’époque où les pièces étaient encore habitées. L’exposition présente au total 22 maisons miniatures. Marbre, ivoire, cristal, les détails sont vraiment impressionnants ! Si vous êtes un mordu de châteaux, vous reconnaitrez peut-être les reconstitutions miniatures de certaines parties de Castletown House, Leinster House, Carton House et même du château de Malahide, dans la seconde pièce.

Vous l’aurez compris, Powerscourt est une excursion qui plaira aux grands comme aux petits !

Écrit par Claire Dargaud.

Nous vous recommandons :

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *